Bienvenue sur notre site
Cuba chez l'habitant



Veuillez activer JavaScript pour pouvoir bénéficier de toutes les fonctionnalités offertes par notre site.

Musique

LES QUATRE PILIERS DE LA MUSIQUE CUBAINE


1 - Le son et la salsa

Premier genre musical typiquement cubain, le son apparaît à la fin du XIXe siècle. C'est la première fois que les instruments à percussion d'origine africaine sortent des cases (comme le bongo, un tambour double) et se mêlent aux percussions exotiques indiennes (maracas). Enrichie par les guitares d'origine espagnole, cette musique sert de bases aux danses cubaines (guaracha, changui, sucusucu). Ajouter un piano, une contrebasse et des trompettes, c'est la salsa.

2 - La rumba

Deuxième genre fondamentale de la musique cubaine, la rumba est d'abord une danse "chaude", au cours de laquelle le couple mime le désir explicite de l'homme pour la femme. Percussions et chants accompagnent cette chorégraphie sexuelle d'origine africaine arrivée sur l'île au XVIe siècle. Cuba y introduit des instrument de jazz, et c'est sous cette forme que, dans les années trente, elle fait le tour du monde. Dans le langage cubain, le mot évoque une atmosphère de fête.

3 - Le boléro

Originaire d'Espagne et inspirée des chansons de troubadours ( une tradition présente sur l'ile depuis la fin du XVIIIe siècle ), cette ballade sentimentale a atteint des sommets a Cuba, notamment avec Tristeza, composée en 1883 par José Sanchez et tenue pour le premier boléro cubain. Développé dans les bordels et les bars des île caraïbes , le genre s'est étendue au Mexique et à d'autres pays d'Amérique latine comme la danse des amants par excellence. En public ils sont étroitement enlacés, leur corps tout entier s'abandonne aux caresses mutuelles tandis que les paroles disent ce que personne n'ose avouer. C'est aussi un genre suprêmement masochiste qui fait de l'amour une douleur insupportable.

4 - Du danzon au cha-cha-cha

Le danzon est une danse à figures héritée de la contredanse française ou quadrille, danse de salon apporté à la fin du XVIIIe siècle par les Français émigrés d'Haiti, et mélangée aux rythmes africains. Le danzon s'est épanoui au milieu du XXe siècle sous les formes universellement connues du mambo et de son dérivé le cha-cha-cha, venu du Mexique. De grands compositeurs américains contemporains comme Georges Gershwin ou Leonard Berstein ont intégré le danzon dans leurs oeuvres parmi d'autres formes musicales cubaines.