Bienvenue sur notre site
Cuba chez l'habitant



Veuillez activer JavaScript pour pouvoir bénéficier de toutes les fonctionnalités offertes par notre site.

La Havane

Riche d'histoire, de culture et de traditions, La Havane, capitale de Cuba, est la destination culturelle par excellence de la plus grande île des Antilles, et l'une des villes les plus enchanteresses au monde.Ernest Hemingway, lauréat du prix Nobel de littérature, disait que seules Venise et Paris la dépassaient en beauté. C'est une ville bouillonnante, maritime, ouverte, gaie et loin des idées reçues, qui sait cependant vivre sa propre vie intérieure. San Cristóbal de La Habana, nom de baptême original, possède de nombreux atouts : de jolies plages, une architecture coloniale aux valeurs authentiques et de nombreux lieux de loisirs. On y trouve les grands hôtels, les cabarets les plus scintillants et les restaurants les plus réputés.Dans la capitale cubaine, le tourisme événementiel se développe d'année en année. D'autre part, les programmes nautiques et de santé sont autant d'avantages à son développement. Vous pourrez également profiter des clubs, marinas, parcs de loisirs, musées, théâtres, complexes sportifs et excursions, et vous promener dans la ville et sa région. La province de la ville de La Havane est située sur la côte nord-ouest de l'île de Cuba. Elle est bordée au nord par le détroit de Floride et, au sud, à l'est et à l'ouest, par la province de La Havane. Elle se situe à 140 km de Varadero, à 454 km de Trinidad de Cuba, à 517 km de Jardines del Rey, à 654 km de Holguín et à 964 km de Santiago de Cuba.

Photos de la Havane

Club Habana

Club nautique, social, gastronomique et sportif, également idéal pour les contacts professionnels. Dispose d'un piano bar, d'un restaurant gastronomique, d'un service de grillades, de piscines, de salons pour les rendez-vous professionnels et d'affaires, ainsi que d'un centre de remise en forme.
5ème avenue, entre les avenues 188 et 192. Reparto Flores. Plage.
Tél. : 537 204 7500, 537 204 3300 à 04
Fax: 537 204 5705 et 537 204 3305

Club Almendares

À quelques petites minutes du centre ville. Dispose d'excellentes voies d'accès. Dans le cadre de la forêt de La Havane, sur les rives du fleuve Almendares. Restaurant, pizzeria, cafétéria, piscine, minigolf, boutique de souvenirs.
À l'angle des rues 49 C et 28 A. Reparto Kohly. Plage.
Tél. : 537 204 4990, 537 204 5162
Fax: 537 204 4990

Club El Dorado

Piscine, boutique, snack-bar, court de tennis
3ème rue, entre les 4ème et 5ème rues. Zone 6. Plage Boca Ciega. La Havane Est.
Tél. : 537 96 2130

Maison du Havane

Les plus délectables variétés et cigares roulés sous les yeux du fumeur, dans une ambiance distinguée et raffinée.
À l'angle des 5ème et 16ème avenues. Miramar. Plage.
Tél. : 537 204 7875

Club Le Select

À l'angle des 5ème et 30ème avenues, Miramar. Plage. Ville de La Havane.
Tél. : (53 7) 204 7410/11

Centres nautiques

Communauté touristique Marina Hemingway
Son port dédié au sport dispose de 4 canaux marins d'une capacité d'amarrage pour 400 bateaux, y compris des bateaux de grande taille.
Parmi les facilités qu'il propose, vous trouverez : la fourniture d'eau potable, l'électricité (110 et 220 V), le combustible, le téléphone national et international, la télévision par satellite, des services médicaux, l'information météorologique, des cartes nautiques, des shipchandlers, un atelier de réparations navales, des magasins d'alimentation et de matériel nautique, des services aux navigateurs, la sécurité une protection 24h/24, les autorités portuaires, les services douaniers, la location d'embarcations, etc.
Le port dispose en outre de capacités de logement de premier ordre, avec l'hôtel et les maisons Marina Hemingway ainsi que l'hôtel "El Viejo y el Mar" (Le vieil homme et la mer), affichant tous une catégorie 4 étoiles.
Vous y trouverez de plus des restaurants spécialisés en fruits de mer et poissons, cuisine cubaine, italienne et espagnole. Le Club nautique international de La Havane "Ernest Hemingway" compte plus de 1 000 associés de 44 pays.
Il est en outre le lieu d'importants tournois de régates et de pêche, dont notamment l'international de pêche "de la Aguja" "Ernest Hemingway".
Rue 248 et 5ème avenue. Santa Fe. Plage.
Tél : 537 204 1150 - 56, 537 204 3118
Fax: 537 204 5280
Communication radio : HF 7462, HVF 16

Marina Tarará

Située à l'est de La Havane, à seulement 15 minutes de la capitale, à 23° 10.5' N, 82° 13' W, elle compte 56 maisons climatisées, de 4 ou 5 pièces en général. Plage réservée, présentant d'excellentes conditions pour la pratique de sports nautiques incluant catamaran, windsurf, jet ski, banana boat, bateaux de plaisance ou encore la pêche, les sorties à bateau et la vie à bord.
Elle dispose d'un centre international de plongée où l'on dispense des cours d'initiation, des cours pour les plus avancés et des cours spécifiques pour ce public. Elle dispose de restaurants spécialisés en cuisine nationale et internationale, mais propose aussi la cuisine des produits de la mer.
Vía Blanca, km 18. La Havane Est.
Tél. : 537 97 1462. Fax: 537 971313.
Communication radio: VHF 77

Autres sites pour pratiquer la plongée

Hôtel Comodoro, 1ère et 84ème avenues, Miramar. Plage.

Tél. : 537 33 5551
Fax: 537 24 2028

Villa Mirador del Mar, 11ème rue, entre les 1ère et 3ème, Santa María Loma. La Havane Est.

Tél. : 537 96 2469, 537 96 3384, 537 96 3390
Fax: 537 880 239

A la découverte de la nature

Sites champêtres

Finca Guanabito, située dans l'ancienne exploitation Nuestra Señora de la Luz.
On conserve encore de cette époque la maison seigneuriale, aujourd'hui transformée en musée. Lieu paisible, où vous pourrez profiter de promenades à cheval ou en voiture et vous rafraîchir du guarapo, jus de la canne à sucre. Vous pourrez en outre découvrir différentes traditions paysannes, depuis les danses jusqu'à la traite à la main des vaches, le labour des terres ou l'escalade de cocotiers.
Route de Jústiz, km 2,5, Guanabo. La Havane Est.
Tél. : 537 0 687 4610

Mi Cayito

Petit îlot de la lagune d'Itabo. Installation rustique qui s'élève dans un cadre naturel accueillant. Proposition de promenades en canot dans la lagune.
Avenue Las Terrazas, Laguna de Itabo, Santa María del Mar. La Havane Est.
Tél. : 537 0 687 3885

Ranch Mi Hacienda

Site privilégié par la nature, à l'atmosphère accueillante, qui dispose de confortables cabanes et offre la possibilité d'agréables promenades en canot, baignades en piscine, combats de coqs, succulentes grillades, ainsi que l'incomparable son de la musique folklorique.
Route de Jústiz, km 4. La Havane Est.
Tél. : 537 33 4585, 537 33 5486

Río Cristal

Lieu à la beauté singulière du fait de son exubérante végétation. Se situe sur les rives du fleuve Almendares. Autrefois lieu d'une communauté religieuse de femmes et d'une exploitation sucrière. Son restaurant El Colonial est situé à l'emplacement de ce qui fut le baraquement des esclaves. Motel 4 étoiles. Piscine. Boutique de souvenirs.
Recommandation spéciale : ne manquez pas de déguster le poulet frit typique de Río Cristal.
>Avenue de Rancho Boyeros km 8, Boyeros.
Tél. : 537 45 3209, 537 45 1508, 537 66 6103 - 09

Aquarium national

Présentation d'espèces subtropicales et tropicales. Un site où l'éducation à l'environnement et les loisirs peuvent se combiner parfaitement. Il est devenu un lieu de visite obligée pour les amoureux du monde aquatique. Spectacles avec des dauphins et des otaries.
4508, 1ère avenue, à l'angle de la 60ème, Miramar. Plage.
Tél. : 537 203 6401 - 06

Aquarium du centre historique

Il occupe une surface de 120 m² et présente environ 70 espèces d'eau douce, plantes aquatiques, mollusques et crustacés. Ces espèces sont réparties en 7 aquariums qui représentent le monde aquatique de différentes zones géographiques du globe. Il constitue le premier centre écologique de La Vieille Havane.
9, rue Teniente Rey entre les rues Oficios et Mercaderes, La Vieille Havane.
Tél. : 00 537 863 9493

Zoo national

Il dispose de spécimens installés dans des zones qui recréent leur habitat originel et propose un zoo infantile, qui en constitue l'une des plus fortes attractions. C'est un espace idéal pour de nombreuses options récréatives.
Route de Capdevila, km 3,5 Arroyo Naranjo.
Tél. : (00)537 44 7613, 537 44 7637

Jardin botanique national

Il dispose, sur environ 600 hectares, de plus de 140 000 exemplaires de 4 000 espèces. Parmi celles-ci, il faut noter les 500 sortes d'orchidées, individus de la flore et de la végétation tropicale et subtropicale de Cuba, d'Australie, d'Océanie et d'Amérique, mais aussi un splendide jardin japonais.
Route del Rocío, km 3,5, Calabazar, Boyeros.
Tél. : 537 54-9170
Fax: 537 54-4184

Expocuba

Le plus grand complexe d'exposition du pays. Ses différents pavillons proposent une exposition permanente des principaux acquis de l'économie et de la société cubaine. Il est également le siège du principal évènement commercial se déroulant à Cuba, le feria internationale de La Havane (FIHAV).
Parc de loisirs. Route du Rocío, km 3, Calabazar, Ville de La Havane
Tél. : 537 44 6251

Zoo de 26

Le plus vieux zoo de la capitale et l'un des lieux préférés des plus petits. On peut y observer diverses espèces de mammifères, de reptiles et d'oiseaux. C'est le lieu de différentes offres récréatives pour les plus petits.
Angle 26ème av. et av. Zoológico. Nuevo Vedado. Place de la Révolution.
Tél. : 537 881-8915 / 537 881 8215

Parc Lénineq

L'un des lieux les plus courus de la ville. Site idéal pour être en contact avec la nature. Des offres récréatives et culturelles intéressantes et attirantes. Complexe de piscines. Parc de loisir. Amphithéâtre. Galerie d'art. Atelier de céramique. Cafétérias, dont Casa 1740, spécialiste d'infusions et de cocktails. Restaurants.
100 et Cortina de la Presa. Arroyo Naranjo.
Tél. : 537 442722

Jardin d'enfants La Maestranza

Sur l'avenue del Puerto, dans la zone de la Maestranza, près du parc Luz y Caballero. Idéal pour les loisirs des plus petits et pour respirer l'air du large.
Cuba et Tacón, La Vieille Havane

Complexes sportifs

Cité des sports

Amphithéâtre dans lequel se déroulent des compétitions et démonstrations de pratiquement tous les sports indoor et, en extérieur, de sports aquatiques, mais aussi base-ball, athlétisme, et autres. L'Institut national des sports, de l'éducation physique et des loisirs, l'INDER, créé en 1961, y est installé.
Angle de l'av. de l'Independencia et de la Vía Blanca, Cerro

Centre sportif José Martí

Propose terrains et pistes, piscines, sports en extérieur.
Angle 5ème rue et H, Vedado, Place de la Révolution.
Tél. : 537 832 5947, 537 832 0787

Centre sportif Camilo Cienfuegos

1ère rue, entre les 8ème et 10ème, Vedado, Place de la Révolution.
Tél.: 537 830 1473

Complexe de courts de pelote basque et piste de roller

Angle avenues 26 et Independencia, Cerro.
Tél. : 537 881 9700, 537 881 9724

Complexe de courts de tennis

Av. Monumental, km 4,5, Villa Panamericana, La Havane Est.
Tél. : 537 97 2121, 537 97 3011

Complexe de piscines Baraguá

Av. Monumental, km 4,5 Villa Panamericana, La Havane Est.
Tél. : 537 97 4221, 537 97 2035

Club d'équitation

Calle 100 et Cortina de la Presa, Parc Lénine, Arroyo Naranjo.
Tél. : 537 44 1058

Vélodrome Reinaldo Passeiro

Av. Monumental, km 0,5, Villa Panamericana, La Havane Est.
Tél. : 537 97 3776

Excursions et parcours en Ville

Mémorial José Martí

Parcours du mémorial situé au pied du monument de la Place de la Révolution et ascension au point de vue situé au plus haut point de la ville, d'où vous pourrez avoir les plus belles vues de La Havane.

La Havane de Lezama Lima

La visite de la maison de l'écrivain et des lieux importants dans la vie et l'ouvre littéraire de José Lezama Lima vous rendront plus proche cet excellent écrivain

Salon Rosado Benny Moré

Principal et réputé centre de musique populaire à danser, par lequel passent les plus célèbres orchestres cubains du moment.

Profitez des agréables nuits de la danse

"Lunes de las Estrellas" (lundi des stars), "Martes de Variedades" (mardi des variétés) et "Miércoles de Carnaval" (mercredi du carnaval), un ensemble de propositions pour s'amuser au mieux.

Sur les traces d'Hemingway

Ramassage dans les différents hôtels de La Havane et trajet jusqu'au musée Ernest Hemingway. Visite de la commune de Cojímar. (Buste de Hemingway et terrasse de Cojímar). Promenade dans le centre historique de la vieille Havane. Visite de l'hôtel Ambos Mundos (les 2 mondes) et de la chambre occupée pendant plusieurs années par Ernest Hemingway. Déjeuner au restaurant Floridita, lieu fréquenté par le célèbre auteur nord-américain.

La Havane et vous

Possibilité de visiter à loisir le centre historique de La vieille Havane, déclaré Patrimoine de l'humanité par l'UNESCO, ainsi que d'autres sites intéressants de La Havane moderne. Ramassage à l'hôtel. Accueil personnalisé par un guide spécialisé. Visite de la forteresse del Morro, Plaza de Armas, Rue Obispo, Place de la Cathédrale, Palais de l'artisanat. Le parcours passe par le Musée de la révolution, le Parc central, le grand théâtre de La Havane, le Capitole national, la Colline universitaire, la Place de la révolution. Visite du Mémorial José Martí. Retour à l'hôtel.

Tour des musées

Visite des musées représentatifs de la vieille Havane, au cours de laquelle le visiteur pourra acquérir une connaissance plus approfondie et précise de la naissance, formation et développement de l'identité nationale par le biais de l'architecture, de l'orfèvrerie et d'autres manifestations artistiques locales.

Le "boom" de 21h00

Une visite nocturne qui vous permettra d'apprécier, dans le grand parc historique et militaire Morro-Cabaña la légendaire cérémonie du coup de canon de 21h00. Inclus : ramassage à l'hôtel, transfert jusqu'au Morro-Cabaña, spectacle des coups de canon et dîner.

Tropicana

Visite de l'un des cabarets les plus célèbres au monde, scène sur laquelle se sont produites depuis les années 40 des célébrités du monde du spectacle. Sont inclus : un service spécialisé de guide, le spectacle et un repas au choix.

JOYA DE AZÚCAR

Transfert jusqu'à Casablanca en omnibus. Sortie avec le train électrique de Hershey jusqu'au CAI Camilo Cienfuegos. Arrêt sur l'une des parties du trajet, afin de couper et savourer la canne à sucre. Conduite du train par les touristes. Visite de l'exploitation Hershey. Explication du processus de production et de ses dérivés. Visite en omnibus du complexe urbain de l'exploitation. Déjeuner créole dans les jardins de Hershey, parc naturel dans lequel la nature est prodigue. Boissons non comprises. Temps libre pour profiter de la beauté des jardins de Hershey. Retour à La Havane en bus par la côte nord. En option, location de chevaux.

À l'est de La Havane

Profitez d'une journée de plage et de soleil sur les plages de sable fin de Santa María del Mar et Boca Ciega, qui favorisera le contact direct avec la population locale, afin de pouvoir en savoir plus sur les habitants, les occupations culturelles, politiques et sociales du Cuba d'aujourd'hui.

Déjeuner au Ranchón Mi Cayito

Promenade culturelle en ville : ramassage à l'hôtel à La Havane et sortie pour le musée national des beaux-arts. Visite panoramique de La Havane. Visite en direction du cimetière Colón. Déjeuner au restaurant "Delirio Habanero", avec vue sur la Place de la Révolution.

Légendes de ma Havane

Promenade dans le centre historique de la vieille Havane, déclarée Patrimoine de l'humanité par l'UNESCO, ainsi que dans d'autres sites intéressants de La Havane moderne. Inclus : Mirador del Morro, Place de Saint François d'Assises, Plaza Vieja, Plaza de Armas, Place de la Cathédrale, Salon de l'artisanat.

Visite panoramique

Grand théâtre de La Havane, Capitole national, Parc central, Parc de la Fraternité, Mémorial José Martí (inclut l'entrée au Mirador), Place de la Révolution, Colline Universitaire. Ce parcours n'inclut pas l'entrée aux musées.

Nuit cubaine

Opportunité de connaître, pendant la nuit, les lieux d'intérêt de La Havane moderne et coloniale, avec dîner au complexe touristique Papa's Fiesta, situé dans la commune touristique Hemingway. Inclus : ramassage à l'hôtel, guide spécialisé, transfert à la Plaza de Armas et cocktail à l'hôtel Ambos Mundos. Visite du Parc John Lennon, visite panoramique de La Havane moderne, via le Malecón et la Cinquième Avenue, jusqu'à la Marina Hemingway. Dîner au restaurant Fiesta. Amusez-vous au Cabaret Papa's "le grand open-bar" jusqu'à 01h30 du matin.

Verde naturaleza

Ramassage à l'hôtel et sortie pour le zoo national, visite de la Pradera Africana comptant plus de 10 espèces de ce continent, la fosse aux lions et leur zone de reproduction, mais aussi le zoo pour les enfants. Vous disposerez de temps libre pour les activités récréatives. Poursuite de la promenade dans le parc Lénine, grandiose scène naturelle de plus de 700 hectares de végétation, dans laquelle vous pourrez découvrir les zones du parc.
Arrivée au Jardin botanique national et promenade dans les zones d'observation des plantes exubérantes et endémiques de différentes parties du monde ; visite du jardin japonais, déjeuner sur place, avec propositions de déjeuner créole ou écologique.

Promenade au Musée du rhum

Visite du musée, au cours de laquelle sont expliqués l'histoire du rhum cubain et son processus d'élaboration. Vous pourrez par ailleurs prendre des cours de réalisation de cocktails. Promenade panoramique dans la ville. Promenade à pied dans le centre historique de La Havane, avec visite des principaux centres d'intérêt. Enfin, visite panoramique en bus de certains quartiers de La Havane moderne. Arrêt Place de la Révolution pour une séance photo. Entrée au Mémorial José Martí et montée au mirador (hors dimanches). Inclus : transfert et service de guide.

La Havane coloniale

Promenade dans le couvent de Santa Clara, Plaza Vieja, une construit du XVIIème au XXème siècle, Place Saint François d'Assises, Plaza de Armas et Place de la Cathédrale. Déjeuner inclus.

El Patio" de la "Casa 18" de Artex

Votre meilleure opportunité de passer un moment en agréable compagnie. Un lieu idéal et séduisant pour rencontrer les amoureux de la bonne musique cubaine. Profitez d'une nuit sous les étoiles en présence de brillants solistes et de petites formations.

Nuit et tradition

Profitez d'une agréable nuit et visitez l'une des plus anciennes constructions de La Havane coloniale. Participez à l'émouvante cérémonie du coup de canon de 21 heures qui se poursuit en attendant minuit dans un lieu idéal et séduisant pour les amoureux de la musique cubaine : "El Patio" de la casa 18 de Artex.

Complexe Morro-Cabaña

Profitez d'une agréable nuit et visitez l'une des plus anciennes constructions de La Havane coloniale. Participez à l'émouvante cérémonie des coups de canon de 21 heures.

City Tour

Offrez-vous une promenade dans la ville de La Havane, capitale de la République de Cuba, comprenant une visite du Centre historique de la vieille Havane, déclarée Patrimoine de l'humanité par l'UNESCO et une visite de La Havane moderne. Au programme de cette promenade, visite des places importantes et d'anciennes constructions. Visite de l'une des installations d'Artex, agence de promotion artistique et littéraire qui vous offrira un souvenir ou un cocktail de bienvenue sans coût additionnel.

Patio de la Rumba (Gran Palenque)

Au sein de l'ensemble folklorique national (Conjunto Folklórico Nacional), profitez de spectacles uniques dans lesquels se reflètent les différentes traditions cubaines. Au rythme des percussions, des claviers et du chant, vous pourrez apprécier les manifestations les plus variées du folklore local, telles que la rumba, la columbia, el guaguancó, etc.
Vous pourrez en outre, si vous le désirez, participer, avec les artistes, à une soirée inoubliable. Vous pourrez ainsi déguster les boissons typiques du lieu. Sur place, vous pourrez avoir accès à une offre gastronomique variée, caractéristique de la culture culinaire populaire traditionnelle cubaine.
Visite du Musée national des beaux-arts, qui ouvre ses portes au public dans deux bâtiments qui hébergent un immense trésor artistique. Le bâtiment de l'ancien Palais des beaux-arts est exclusivement dédié à la présentation de collections d'Art cubain, sur un parcours qui démarre à l'art pictural colonial, du XVIIème au XXème siècle pour aller jusqu'aux ouvres des plus récentes générations d'artistes plasticiens.
L'importante construction de l'ancien Centre Asturiano expose une vaste collection d'ouvres d'Art universel et compte d'importants artistes de différentes époques et latitudes.

Places fortes

Château de la Real Fuerza

Construit entre 1558 et 1578, c'est la forteresse la plus ancienne de La Havane. Ce fut la forteresse des gouverneurs espagnols. Situé près de la Plaza de Armas et de l'avenue du Puerto, le musée de la céramique y est installé.

Château de San Salvador de la Punta

Construit entre 1590 et 1600, il avait pour objet de protéger l'entrée du port des attaques de corsaires et de pirates. Il se trouve à l'ouest de l'embouchure du canal d'entrée de la baie.

Château des Trois Reyes del Morro

Situé à l'entrée du canal d'accès à la baie, il fut construit entre 1589 et 1610. On l'a considéré comme imprenable jusqu'à sa prise par les Anglais en 1762. C'est au XIXème siècle que lui fut adjoint le phare qui signale l'entrée du port et sert de point d'orientation aux navigateurs. Il fait aujourd'hui partie du Grand parc historique et militaire Morro-Cabaña.

Forteresse de San Carlos de la Cabaña

Située derrière le Château du Morro, elle fut érigée entre 1763 et 1774 afin de renforcer les défenses de La Havane qui avait été prise par les Anglais en 1762 à partir de cette avantageuse hauteur. Cette gigantesque forteresse se trouve enclavée dans une colline qui domine la ville.

Fort de Cojimar

Il s'agit d'une singulière construction, conçue dans le cadre du plan de défense de la ville, dans le but de défendre la partie est de la baie contre les attaques de corsaires et de pirates.

Grand parc historique et militaire Morro-Cabaña

Il s'agit d'un complexe touristique qui offre la possibilité d'effectuer un voyage au travers de 5 siècles d'histoire de La Havane. Ces forteresses, témoins de l'époque des corsaires, des pirates et de l'attaque de l'armada anglaise, sont particulièrement bien conservées. Les visiteurs pourront en admirer les solides structures, les très anciennes batteries, poudrières et fossés. Le complexe dispose de restaurants, bars et cafétérias très récents. À 21h00, vous pourrez profiter de la cérémonie du coup de canon (Cañonazo), manifestation qui anciennement annonçait l'heure de fermeture des portes des murailles qui entouraient la cité et de la chaîne de l'embouchure du port.

Fragments des murailles

Autrefois, pour préserver leur ville contre les attaques des corsaires et des pirates, les habitants de La Havane ne trouvèrent pas de meilleur moyen que celui de l'entourer de cette enceinte de pierre qui devint la muraille de La Havane. Construite entre 1674 et 1797, le développement de la ville en impliqua le choix de la démolir en 1863. Il n'en reste que quelques fragments, témoins muets du passé.

Donjon de Bacuranao

Déclaré Monument national, ce fut l'une des fortifications complémentaires construites en 1650 afin de défendre le littoral nord de La Havane. Il est situé près du fleuve Bacuranao, sur la plage du même nom, à l'est de la ville. C'est par là que commença en 1762 le débarquement des troupes anglaises au cours de l'attaque de La Havane.
Plage Bacuranao.

Donjon de San Lázaro

Il s'agit d'une tour de guet qui permettait d'observer l'approche de corsaires et de pirates. Elle fut érigée au XVIème siècle, dans l'ancienne crique de San Lázaro (en dehors de l'enceinte du centre historique).
Près du Parc Antonio Maceo, à Malecón et Marina, La Havane centre.

Donjon de La Chorrera

Érigé en 1646, il défendait l'entrée du fleuve Almendares, alors navigable. Il fut pris par les Anglais en 1762.
À Malecón et sur la 20ème rue, Vedado, Place de la Révolution.

El Templete

Petite construction de style néoclassique. Elle fut érigée en 1828, sur les lieux où, à l'ombre d'un kapokier, furent célébrés la première messe et le premier conseil municipal après le transfert de La Havane sur son site actuel. À l'intérieur, 3 remarquables et gigantesques toiles commémoratives, ouvre du peintre français Jean Baptiste Vermay, fondateur de l'Académie des Beaux-arts de San Alejandro. Le kapokier actuel fut planté en 1959. Comme tous ceux de cette variété, il s'agit d'un arbre sacré, qui, selon la tradition, permet de réaliser un vou à qui le formule en silence tandis qu'il réalise trois tours autour du tronc de l'arbre.
Plaza de Armas.

Palais des Capitanes Generales

L'un des sites les plus représentatifs de l'époque baroque cubaine. Construit entre 1776 et 1791 au titre de résidence officielle des gouverneurs généraux espagnols. Il abritait également la mairie de La Havane et la prison. Siège du Musée de la ville.
Plaza de Armas.

Musées

Palais du Segundo Cabo

Inauguré en 1772 comme Hôtel royal des postes, c'est ici que fut installée ultérieurement l'Intendance royale des finances. Siège de l'Institut cubain du Livre.
Plaza de Armas.

Palais des Comtes de Casa Bayona

Il date de 1720. C'est la demeure la plus ancienne de la Place de la Cathédrale. C'est ici que se tient le Musée de l'art colonial.
Place de la Cathédrale.

Maison du Comte de Lombillo

Elle fut bâtie au cours de la première moitié du XVIIIème siècle. S'y tient le Musée de l'éducation.
Place de la Cathédrale.

Maison des Marquis de Aguas Claras

Construction du XVIIIème siècle. Au début du XXème, elle accueillit le très couru restaurant París. Le célèbre restaurant El Patio y est aujourd'hui installé.
Place de la Cathédrale.

Palais du Marquis de Arcos

Date de 1741. Ce fut initialement la résidence du Trésorier des Finances Royales.
Place de la Cathédrale.

Maison des Comtes de Jaruco

Siège du Fonds Cubain des Biens Culturels. Ensemble de galeries La Casona, dédiées à l'exposition et la commercialisation d'ouvres d'art et d'artisanat.
Plaza Vieja.

Palais de Pedroso

Il fut construit au cours de la seconde moitié du XVIIIème.siècle. C'est là que résida la célèbre Comtesse de Merlin, à l'époque qu'elle narre dans son livre "Voyage à la Havane" (1844). Le Palais de l'Artisanat s'y tient.
4, rue Cuba, la vieille Havane.

Maison de l'Afrique

Vous pourrez y voir des témoignages des cultures africaines et de leur place à Cuba, puisqu'il s'agit de l'une des sources de la nationalité cubaine. L'édifice qui l'accueille est la maison de Gaspar Riberos de Vasconcelos. Elle fut construite au XVIIème.siècle et est un héritage de la tradition de construction mudéjar espagnole.
157, rue Obrapía entre les rues San Ignacio et Mercaderes, la vieille Havane.

Palais Aldama

Construit entre 1840 et 1844. C'est l'exemple le plus intéressant du style néoclassique de cette époque. Édifice très majestueux, harmonieux et d'une grande beauté. Il est le siège de l'Institut d'Histoire de Cuba.
Il se situe à proximité du Parc de la Fraternité.

Maison natale de José Martí

Très belle collection d'objets personnels, de manuscrits et de livre du pape de l'Indépendance Cubaine.
314, rue Leonor Pérez, entre les rues Picota et Egido, la vieille Havane.

Musée de la Révolution et Mémorial Granma

C'est le musée de la rébellion nationale. Il propose un panorama détaillé des luttes du peuple cubain pour l'indépendance. Le bateau Granma est exposé à l'extérieur. C'est l'embarcation qu'utilisèrent Fidel Castro et ses 80 compagnons pour revenir d'exil et mener la "guerre de guerrilla" dans la Sierra Maestra. Le musée est installé dans les locaux de l'ancien Palais Présidentiel.
1, rue Refugio, entre les rues Monserrate et Zulueta, la vieille Havane.

Musée national de la Musique

Développement de la musique et des instruments de musique à Cuba depuis le XVI ème.siècle. Partitions originales, éditions musicales anciennes, disques, instruments rares, etc.
1, rue Capdevila, entre les rues Aguiar et Habana, la vieille Havane.

Musée des Orishas

32 orishas de la religion yoruba présentés en sculptures de terre cuite en taille réelle. Information spécifique sur chaque divinité, ses attributs, légendes liées et pouvoirs. Boutique de souvenirs.
615, Paseo del Prado, entre les rues Monte et Dragones, la vieille Havane.

Musée historique des Sciences Carlos J. Finlay

Histoire de la science à Cuba. Pharmacie et laboratoire scientifique du XIXème.siècle. Riche pinacothèque. Bibliothèque. Objets personnels du savant médecin cubain Carlos J. Finlay.
460, rue Cuba, entre les rues Amargura et Brasil, la vieille Havane.

Musée du rhum

Tous les secrets de ce fils facétieux de la canne à sucre y sont révélés au visiteur. Galerie, bar, souvenirs.
262, Avenue du Puerto (angle rue Sol), la vieille Havane.

Musée Maison de Lezama Lima

Résidence du célèbre écrivain cubain, auteur de Paradiso. Photos, objets personnels, tableaux, livres.
162, rue Trocadero, entre les rues Industria et Consulado. La Havane Centre.

Musée postal Cubain

Spécialisé dans le domaine de la philatélie et en particulier sur l'histoire du courrier cubain.
Ministère de l'informatique et des communications, Place de la Révolution.

Musée des Arts Décoratifs

Riche et variée exposition d'arts appliqués : ébénisterie d'art, pièces de céramiques originales de Meissen, Sèvres, Wegdwood et Faenza, porcelaines orientales, verres, un secrétaire ayant appartenu à la reine Marie-Antoinette. Tous ces objets sont installés dans une demeure remarquable par son style architectural.
À l'angle des rues 17 et D, Vedado, Place.

Musée napoléonien

La collection hors France la plus complète d'objets, armes, ouvres d'art et objets personnels liés à Napoléon.
À l'angle des rues San Miguel et Ronda, La Havane Centre.

Musée de la Danse

Documents, garde-robe, photos, peintures et enregistrements. Objets personnels ayant appartenu à la célèbre danseuse cubaine Alicia Alonso.
À l'angle des rues Línea et G. Vedado, Place de la Révolution.

Mémorial José Martí

Documents, photos et objets ayant trait au Héros National Cubain. Salle d'expositions temporaires. Informations sur le tracé et les caractéristiques du lieu où il est installé, ainsi que sur les principaux faits qui s'y sont déroulés.
Place de la Révolution.

Musée Ernest Hemigway

La machine à écrire, des livres et objets personnels ayant appartenu à l'écrivain, sur les lieux de la seule demeure stable qu'il occupa au cours de sa vie.
Finca Vigía, San Francisco de Paula.

Musée de l'humour

Propose un panorama historique du développement de l'humour à Cuba. On y conserve, fait des recherches et donne à connaître l'humour principalement graphique. Accueille la Biennale de l'humour. Situé dans la résidence d'été des Marquis de Campo Florido.
Angle 60ème rue et 45ème av., San Antonio de los Baños, Province de La Havane.

Musée ethnographique

Que l'on appelle aussi la Casa de Fredi. Ce fut le temple du principal Santero de la localité. Une admirable communion entre l'objet religieux et artistique y est particulièrement remarquable. Colliers de "mazo", bracelets, bâtons de commandement, sceptres, épées, haches à deux tranchants, vases décorés, autels et représentations picturales.
36ème rue, entre les 29ème et 31ème rue, Madruga, Province de La Havane.

Maquette de La Havane

Il s'agit d'une réplique détaillée de la capitale. Sur ses 88 m² sont présentées les voies principales de la ville ainsi que ses zones d'intérêt particulier sur les plans historique, économique et social.
113, rue 28 entre les 1ère et 3ème rues. Miramar, Plage.

Maison Alexandre de Humboldt

Maison qui rappelle le passage par La Havane d'Alexandre de Humboldt, le deuxième découvreur de l'île. S'y déroulent d'importants évènements culturels, scientifiques et liés à la protection de l'environnement.
254, rue Oficios (angle rue Muralla).
Tél. : 53 7 863 9850.
Mardi - samedi 10h00 - 17h00.

Maison de l'Asie

Collections d'art asiatique (extrême orient), dont armes, arts décoratifs, gardes-robes et pièces archéologiques.
111, rue Mercaderes, entre les rues Obrapía et Obispo.
Tél. : 53 7 863 9740.
Mardi - samedi 10h30 - 16h00.

Maison de la Fondation Guayasamín

Centre de promotion et commercialisation d'ouvres du notoire peintre équatorien Oswaldo Guayasamín.
111, rue Obrapía, entre les rues Oficios et Mercaderes.
Tél. : 53 7 861 3843.
Lundi - vendredi 9h30 - 18h30.

Maison Musée d'Abel Santamaría

Cet appartement appartenait au leader révolutionnaire Abel Santamaría. C'est ici que des jeunes se réunirent à différentes occasions pour discuter de leurs inquiétudes et mécontentements au sujet de la situation qui prévalait avant 1959 et pour organiser ce qui allait devenir l'attaque de la caserne Moncada le 26 juillet 1953. Objets ayant appartenu au dirigeant révolutionnaire Abel Santamaría.
À l'angle des rues 25 et O, Vedado, Place de la Révolution.
Tél. : 53 7 870 0417.
Lundi - vendredi 10h00 - 16h00.

Maison Musée de Dulce María Loynaz

Dulce María Loynaz, née à La Havane le 10 décembre 1902, fille de Enrique Loynaz del Castillo, général de l'armée de libération, est l'une des figures principales des lettres cubaines. Son nom occupe l'une des places les plus importantes de la poésie hispano-américaine. Elle a créé une grande partie de son ouvre dans la maison où elle vécut jusqu'à ses derniers jours, celle-là même qui fut un lieu de rencontres et de discussions littéraires avec des artistes et écrivains de premier plan de Cuba et du monde entier.
502, 19ème rue, entre les rues E et D, Vedado.

Maison natale de Camilo Cienfuegos

C'est dans cet immeuble du quartier de Lawton que naquit Camilo Cienfuegos Gorriarán. D'origine modeste, il se lia très jeune au mouvement révolutionnaire. Expéditionnaire du Granma, rebelle dans la Sierra Maestra, il devint l'un des commandants de l'armée de rébellion les plus aimés du peuple. Il disparaît physiquement le 28 octobre 1959 en mer.
228 (intérieur), rue Pocito, entre les rues San Anastasio et Lawton.

Maison et Parc Simon Bolívar

Musée d'art contemporain vénézuélien et latino-américain : peinture, sculpture et littérature. Exposition de collections sur la vie et l'ouvre de Simón Bolívar. Objets historiques et pièces d'art latino-américain
156, rue Mercaderes, entre les rues Obrapía et Lamparilla.
Tél. : 53 7 861 3988, 861 8080.
Mardi - samedi 10h30 -17h00.

Musée Anthropologique Montané

Salle permanente dédiée à l'art précolombien. - Exposition représentative des principaux aspects de la culture des communautés aborigènes pré-hispaniques de Cuba - Témoignages et objets des horizons culturels siboney et arawaco - Ustensiles, instruments de travail et vases arawacas. Il occupe une partie de la construction qui porte son nom et qui appartient à l'Université de La Havane.
Bâtiment "Felipe Poey", Place Ignacio Agramonte, Université de La Havane, Place de la Révolution.
Tél. : 53 7 879 3488.
Lundi - vendredi 9h00 - 16h00.

Musée de l'Armería 9 de Abril et des Pompiers

Musée qui évoque les succès de la grève du 9 avril 1958 à La Havane.
157, rue Mercaderes, entre les rues Obrapía et Lamparilla, La vieille Havane.
Tél. : 53 7 861 8080.
Mardi - samedi 10h15 - 17h45.

Musée d'Archéologie

Musée qui expose des pièces archéologiques coloniales. Pièces archéologiques de l'époque coloniale. Situé dans le centre historique de La Havane.
12, rue Tacón, entre les rues O'Reilly et Empedrado.
Tél. : 53 7 861 4469.
Mardi - samedi 10h00 - 17h00.

Musée de l'Alphabétisation

Large information sur la campagne nationale d'alphabétisation conduite en 1961.
Avenues 29F et 76, Ciudad Libertad, Marianao.
Tél. : 53 7 260 8054.
Mardi - samedi 9h00 - 16h00

Musée de la Comandancia

Forteresse de La Cabaña. Ce musée présente des aspects de la vie, de la transcendance et du caractère contemporain du Commandant Ernesto Che Guevara, notamment au cours des étapes de l'insurrection nationale et de sa trajectoire internationaliste au Congo et en Bolivie. - Objets personnels du remarquable guérillero.

Musée de l'Orfèvrerie

Exposition de pièces d'orfèvrerie, réalisées par des maîtres cubains et étrangers, depuis le XVIIIème siècle jusqu'aux débuts du XXème.
113, rue Obispo, entre les rues Oficios et Mercaderes.
Tél. :53 7 8639861.
Tous les jours, 9h30-18h30.

Musée de la Parfumerie

Fournit une large information sur l'industrie de la parfumerie à Cuba et son développement actuel. Habana 1791, Arômes coloniaux de l'île de Cuba.
Rue Oficios entre les rues Obispo et Obrapía.
Mardi - samedi 10h00 - 17h00.

Musée des Finances

26, rue Obispo, à l'angle de la rue Cuba.
Tél. : 53 7 862 9962.

Musée de l'Air

Unique en son genre à Cuba, dédié à l'histoire de l'aéronautique, de la cosmonautique et de la défense anti-aérienne de Cuba.
Av. 212, entre les rues 29 et 31, La Coronela.
Tél: (00)53 7 271 7753.
Mardi - dimanche 10h00 - 17h00.

Musée du Tabac

Il a pour objectif de présenter tout ce qui est en rapport avec l'élaboration et l'art de fumer un cigare cubain.
120, rue Mercaderes entre les rues Obispo et Obrapía.
Tél. : 53 7 861 5795.
Mardi - samedi 10h00 - 17h00.

Musée Pharmaceutique

Présente une pharmacie dans le style du XVIIIème siècle, avec des spécimens intéressants et novateurs.
À l'angle des rues Obispo et Mercaderes.
Tél. : 53 7 862 9286.
Mardi - samedi 10h30 - 16h00

Musée d'Histoire du sport

Exposition permanente des réussites du sport cubain. Différents objets et accessoires sportifs employés par différents champions du monde et olympiques cubains. Présentation de médailles et objets personnels de célèbres sportifs cubains.
Avenue Independencia et Bruzón.
Tél. : 53 7 881 4696.
Lundi - vendredi 10h00 -17h00.

Musée Máximo Gómez

Ancienne résidence des Capitaines généraux de l'île à l'époque coloniale. Ce fut ultérieurement la demeure du Major général Máximo Gómez, l'une des principales figures des Guerres d'Indépendance.
Av. Salvador Allende, Quinta de los Molinos.
Tél. : 53 7 879 8550.
Lundi - samedi 9h00 - 16h00.

Mémorial Hurón Azul

Maison où vécut Carlos Enríquez, peintre cubain. Exposition de ses tableaux, documents et objets personnels. En périphérie du centre urbain de la ville, à 20 minutes du centre en voiture.
Rue Paz, entre les rues Lindero et Constancia.
Tél. : 53 7 57 8246.
Lundi - samedi 10h00 - 18h00.

Musée Monument de la prison de La Havane

Fragment de la chapelle de ce qui fut la prison de La Havane au XIXème siècle.
Rue Cárcel, entre les rues Zulueta et Prado.
Lundi - samedi 9h00 - 17h00.

Musée Municipal de Guanabacoa

Dans la ville de Guanabacoa, de l'autre côté de la baie de La Havane. Dispose de la plus complète collection ethnographique en lien avec les cultes religieux afro-cubains profondément ancrés dans la culture de Guanabacoa, d'où la réputation internationale de ce musée. Riches collections qui contiennent des objets d'importance considérable pour l'histoire de Cuba. - Histoire de Cuba des siècles XVI à XX - Archéologie aborigène - Mobilier, cristallerie et céramique du XIXème - Ethnographie, cultes religieux afro-cubains.
108, rue Martí, entre les rues Versalles et San Antonio.
Tél. : 53 7 97 9117, 97 9510.

Musée Municipal de Regla

Situé sur le terrain actuel de Regla et Casablanca, sur la partie est de la baie de La Havane. Il rassemble la gigantesque tradition prolétarienne de la municipalité, ses cultes syncrétiques et son histoire. - Archéologie - Histoire de Cuba - Folklore.
158, rue Martí, entre les rues Facciolo et La Piedra.
Tél. : 53 7 90 6989, 97 6989.
Mardi - samedi 9h00 - 18h00.

Collection d'Art Cubain, Musée National des Beaux Arts

Le musée a conservé sa conformation d'Ensemble culturel. Il est composé de 2 bâtiments : l'ancien Palais des Beaux-arts, où l'on expose aujourd'hui l'Art Cubain depuis les colonies jusqu'en 2000 et l'ancien bâtiment du Centre Asturiano, où l'on expose la collection Art Universal, qui présente des peintures, sculptures, dessins et fonds archéologiques.
La salle d'art ancien dédie des sections à l'Égypte, la Grèce et Rome, que viennent compléter des pièces mésopotamiennes, phéniciennes et étrusques. La section d'art européen comprend des exemples des 7 écoles traditionnelles : Italie, Allemagne, Flandres, Hollande, Espagne, France et Grande Bretagne. L'entrée coûte 5.00 $ US.
Rue Trocadero, entre les rues Zulueta et Monserrate.
Tél. : 53 7 862 1643, 861 3856/ 58.
Mardi - samedi 10h00 - 18h00. Dim. 9h00 - 13h00.

Musée National d'Histoire naturelle

Il s'agit de l'institution la plus importante du genre dans le pays, du fait de la richesse et l'étendue de ses collections. Certaines salles sont dédiées à la flore et la faune cubaines et en provenance d'autres régions du globe. Y sont en outre présentés de riches spécimens d'archéologie, mammifères, fossiles et minéraux, ainsi que du matériel d'information sur la formation de notre planète et son évolution. Il propose une exposition conjointe avec le Musée Américain d'Histoire Naturelle de New York. - Flore et Faune - Archéologie - Ethnologie - Folklore - Anthropologie - Entomologie - Minéralogie - Histoire Naturelle.
61, rue Obispo, Plaza de Armas.
Tél. : (00)537 862 2539, 863 9361.
Mardi- samedi 8h30 -15h45.

Salon du Transport Automobile

Expose l'histoire de l'automobile à Cuba depuis 1905 jusqu'à nos jours.
12, rue Oficios et Callejón de Jústiz.
Tous les jours, 9h00 - 19h00.

Musée Numismatique

Salle permanente qui présente au visiteur les différentes phases du développement historique numismatique cubain depuis le XVIème siècle jusqu'à nos jours. Il dispose de 1500 pièces regroupées selon différentes étapes historiques et suivant les périodes fondamentales du développement de Cuba. Parmi les pièces les plus intéressantes de cette collection se trouvent 20 pièces en or de grande valeur. Vous y verrez également des médailles et décorations, qui étaient attribuées dans les exploitations sucrières en remplacement de l'argent, papier monnaie, bons, billets de loterie, documents numismatiques et falsifications détectées dans le pays.
8, rue Oficios, entre les rues Obispo et Obrapía.
Tél. : 53 7 861 5857, 861 5811.
Mardi - samedi 13h00 - 20h00.

Lieux urbains remarquables

Plaza de Armas

Cour social, politique et militaire le plus ancien de la Colonie. Elle est entourée du Palais des Capitaines généraux (Musée de la ville), le Palais du Segundo Cabo (Institut Cubain du Livre), le Château de la Real Fuerza (Musée de la Céramique), le Templete et le luxueux hôtel Santa Isabel. Le monument à Carlos Manuel de Céspedes, père de la patrie, s'y trouve. Monument national.
La vieille Havane.

Place de la Cathédrale

Le plus harmonieux ensemble architectural de la colonie et l'un des mieux conservés d'Amérique Latine. Autrefois connu comme la Place de la Ciénaga, la construction des bâtiments que l'on peut y admirer débuta au XVIIème siècle. La place est entourée de la Cathédrale de La Havane, le Musée d'Art Colonial (ancienne Maison du Comte de Casa Bayona), le restaurant El Patio (Palais du Marquis de Aguas Claras) et la Galerie d'art Víctor Manuel. Monument national.
La vieille Havane.

Plaza Vieja (Vieille place)

Las bâtiments qui s'y trouvent installés sont représentatifs de styles aussi divers que le baroque cubain, le néoclassique et l'art nouveau. C'est l'une des places les plus importantes de la vieille ville, qui fut, au temps de la colonie, le centre de la vie sociale de La Havane. Parmi les bâtiments qui l'entourent se trouvent le Fonds Cubain des Biens Culturels, la Photothèque de Cuba et le Centre de développement des Arts Visuels. Monument national.
La vieille Havane.

Place de San Francisco

Centre de la vie commerciale de La Havane pendant la Colonie. Voisine du Couvent et de la Basilique Menor dont elle tire son nom. Elle se situe face au magnifique et rénové bâtiment de la Lonja du commerce et le Terminal de Cruceros de La Havane.
La vieille Havane.

Place du Christ

Sa construction fut décidée en 1640 et le Palais épiscopal de La Havane s'éleva face à elle. Elle s'appela Place Neuve pendant un temps, par opposition à la "Vieille". On l'appela aussi Place du marché (qui s'y installait) et des lavandières. Elle doit son nom à l'église du Santo Cristo del Buenviaje, qui lui est voisin, elle héberge le monument au poète Gabriel de la Concepción Valdés, Plácido, fusillé en 1844 au cours de la Conspiration dite de l'escalier.
La vieille Havane.

Place de la Révolution José Martí

Lieu de grandes concentrations populaires et de marches de soutien à la Révolution. Le monument à José Martí, héros national, préside la place, sur laquelle s'élève le Mémorial du même nom. Elle est entourée des bâtiments de la Bibliothèque nationale, du Théâtre National de Cuba et des ministères des Forces Armées Révolutionnaires, de l'Intérieur, de l'Informatique et des Communications. Derrière le monument se trouvent le Palais de la Révolution, siège du Conseil d'État, et le Comité Central du Parti Communiste de Cuba.

Boulevard de la Calle Obispo

L'une des premières rues qu'a compté la ville et l'une de ses voies principales au fil des ans. Aujourd'hui totalement restauré et est très animé.
La vieille Havane.

Promenade (paseo) du Malecón

Le lieu le plus cosmopolite de la ville. Lieu de réunion des familles et des amoureux. Longe pratiquement tout le nord de La Havane, depuis le Paseo del Prado jusqu'à l'embouchure du fleuve Almendares.

Promenade (paseo) du Prado

Elle marque les limites entre les quartiers de La Vieille Havane et La Havane centre. La construction de cette promenade hors la ville a débuté en 1772. Elle fut le lieu de prédilection des habitants de La Havane dès que la Plaza de Armas fut devenue trop petite pour la ville et le resta très avant au XXème siècle. Elle subit actuellement un sérieux, patient et coûteux travail de restauration, afin de rendre sa splendeur passée à ce lieu emblématique de la capitale.

Promenade (paseo) de la Rampa

Elle a supplanté, il y a 50 ans, le Paseo del Prado dans le cour des habitants. C'est le cour de La Havane, très emprunté à toute heure du jour et de la nuit. Les sièges de 4 ministères et de l'Institut de la Radio et Télévision cubaines y sont installés, ainsi que les bureaux des compagnies aériennes et des agences de voyage, le centre des expositions du Pavillon de Cuba et le Centre de presse internationale. Salles de cinéma, clubs, restaurants.
Av. 23 depuis la rue L jusqu'à la mer, Vedado, Place de la Révolution.

Allée (alameda) de Paula

Elle date de 1777. C'est la plus ancienne promenade de La Havane qui subsiste. Arborée, ornée de bancs de pierre, elle fut autrefois considérée comme le plus agréable lieu de la ville. La Plaza de Armas lui a dérobé la primauté. Elle se situe sur l'avenue du Puerto, depuis la rue Oficios jusqu'aux ruines de l'église Hospital de Paula, qui lui a donné son nom.
La vieille Havane

Tribune Anti-impérialiste José Martí

Sur le malecón (la jetée) face à l'Office des Intérêts des États-Unis d'Amérique du Nord. Lors de la séquestration, en novembre 1999, du petit cubain Elián González, à la suite du naufrage où il perdit sa mère, les habitants de la capitale se réunissaient devant ce site en signe d'opprobre et de condamnation de cette action, afin d'exiger le retour de l'enfant. C'est ainsi qu'est née l'idée de construire cette place, présidée par la sculpture de José Martí, qui porte l'enfant dans ses bras. Elián a été rendu à sa famille mais la tribune reste là, comme emblème de l'attitude immuable d'un peuple.

Fontaine de La India ou Statue de la Noble Havane

Elle date de 1837 et fut sculptée par l'italien Giuseppe Gaggini. Elle représente la capitale de Cuba. Située au début du Paseo del Prado, près du Capitole National.
La vieille Havane.

Fontaine des Lions

Également sculptée par Gaggini (1836). Marbre de Carrare. Grande beauté et grâce. Située sur la Place du Couvent de Saint François d'Assises.
La vieille Havane.

Fontaine de Neptune

Magnifique statue de marbre blanc de Carrare, cadeau (1838) du Capitaine Général au Commerce de La Havane. Située sur l'av du Puerto.
Vieille Havane.

Fontaine Lumineuse de 26

Elle a toujours été l'un des grands plaisirs des habitants de la Havane. Inaugurée au milieu des années 40, le peuple la baptisa Bidet de Paulina, en référence à Paulina Alsina, veuve de Grau, belle-sour du Président en exercice Ramón Grau San Martín. Ce dernier étant célibataire, elle officiait comme première Dame de la République.
>Angle av. de la Independencia et 26ème. Cerro.

La Giraldilla

Girouette de bronze située sur le donjon du Château de la Real Fuerza. Réalisée en 1631, elle est le symbole de La Havane et son attitude de défi fait son charme. Celle que l'on peut observer dans le Château en est une réplique et la statuette originale fait partie du fonds du Musée de la ville.
La vieille Havane.

Christ de La Havane

Inauguré en décembre 1958, il est l'ouvre de la cubaine Jilma Madera. Il semble accueillir ceux qui arrivent à La Havane par la mer. C'est l'un des emblèmes de la ville. Différentes offres récréatives à ses pieds.
Près de la Baie de La Havane.

Statue de la République

Ses dimensions colossales en font la 3ème plus haute statue d'intérieur au monde.
Salle des Pas Perdus, Capitole National.

Nécropole de Colón

Son portail monumental et les richesses artistiques qu'elle renferme en font l'un des premiers cimetières au monde, comparable à celui de Rome. Site riche en légendes.
Angle rues Zapata et 12ème, Vedado, Place de la Révolution.

Monument aux Étudiants en Médecine

Il perpétue la mémoire des 8 jeunes universitaires fusillés en 1871, au cours de l'un des crimes les plus horribles du colonialisme espagnol sur l'île.
À la fin du Paseo del Prado, tout près du Château de La Punta

Parc Mella

Mémorial de la lutte estudiantine universitaire. Le monument où sont conservées les cendres de Julio Antonio Mella commémore ce remarquable leader étudiant, fondateur du Parti Communiste de Cuba (1925) qui mourut assassiné au Mexique en 1929.
Rue San Lázaro, face au perron monumental de l'Université, Vedado, Place de la Révolution.

Parc Antonio Maceo

Statue équestre, réalisée par l'italien Boni, du Major Général Antonio Maceo, le Titan de Bronze, héros de l'indépendance de Cuba.
Rue San Lázaro, au niveau de la Calzada de Belascoaín, face au Malecón de la ville, La Havane Centre.

Parc de la Fraternité Américaine

Situé sur le terrain du Champ de Mars colonial. Le kapokier que l'on peut y admirer fut planté en 1928 avec la terre des 21 pays dont les délégations participèrent à la VIème Conférence Panaméricaine qui se tint à La Havane. Ce site rend hommage à Bolivar, San Martín, Juárez et Lincoln, entre autres personnages illustres.
À proximité du Capitole de La Havane.

Parc Máximo Gómez

Ouvre de l'italien Gamba, en hommage au Général en chef de l'armée de libération cubaine. Sa situation privilégiée et l'arrogante beauté de la statue équestre soulignent le sens de ce parc
Face à la mer, au début de l'avenue de las Misiones, La vieille Havane.

Parc Calixto García

La statue équestre est l'ouvre des nord-américains Weldon et Peets. Inaugurée en 1959, elle rend hommage à l'un des grands stratèges de l'indépendance de Cuba.
Face au Malecón, au début de la rue G, au Vedado, Place de la Révolution.

Parc Central

Il marque la frontière entre la zone ancienne et la ville moderne. Il fut pendant des décennies le lieu de réunion des habitants de La Havane et reste un lieu très fréquenté. Le cubain Vilalta Saavedra a réalisé le monument à José Martí qui s'y trouve et qui est le plus ancien de tous les monuments réalisés à la mémoire du héros national de Cuba.

Monument de l'Avenue des Présidents

Cette avenue est parsemée sur toute sa longueur de différents monuments. Le premier d'entre eux, au niveau de la 27ème rue, rend hommage à José Miguel Gómez, Major général de l'armée de libération et Président de la République de Cuba entre 1909 et 1913. Au niveau de la 23ème av., la statue du Président chilien Salvador Allende. Entre les 17ème et 19ème rues se trouve la statue Benito Juárez, Président du Mexique et "Benemérito de las Américas". L'autre monument est celui de Simón Bolívar, réplique de celui qui existe à Caracas installé à La Havane comme un geste de fraternité du gouvernement du président Hugo Chávez qui l'a dévoilé au cours de sa visite officielle à Cuba.

Parc et Monument à John Lennon

Au Vedado, un lieu de rencontre spontané des amoureux du rock et de la musique des Beatles. D'où le choix de l'emplacement de ce monument à Lennon. Ouvre en bronze de l'artiste cubain José Villa.

Ensemble monumental Antonio Maceo

Le 7 décembre 1896 tombèrent au combat le major général Antonio Maceo, le Titan de Bronze et son aide, le capitaine Francisco (Panchito) Gómez Toro. Cet ensemble monumental à la mémoire des deux combattants s'élève à l'endroit où ils trouvèrent la mort, à San Pedro, commune de Bauta. Le site inclut les ruines de la propriété (finca) La Montiel, où les troupes cubaines se protégèrent avant cette bataille, ainsi que le puits de Lombillo où les dépouilles des deux héros trouvèrent repos et protection.

Mausolée aux Martyrs d'Artemisa

"Les premiers martyrs de la révolution cubaine, les premiers combattants de la révolution cubaine, les fondateurs du Mouvement 26 de Julio, sont sortis d'Artemisa..." a déclaré Fidel Castro en 1959. En effet, cette commune de la province de La Havane a offert 25 de ses enfants à la liste des martyrs révolutionnaires, le 26 juillet de 1953, à l'occasion de l'attaque de la caserne Moncada. Cet ensemble monumental (17 monuments) qui démarre à Guanajay et arrive à Artemisa, commémore ces figures.

Lieux de culte remarquables

Cathédrale de La Havane

Remarquable du fait de sa façade sculptée, dont l'écrivain Alejo Carpentier a dit qu'elle est de la "musique faite pierre". L'asymétrie de ses deux tours interpelle. Si la façade est baroque, l'intérieur du temple dénote de styles différents du fait des nombreuses transformations qu'elle a subies. Les peintures, sculptures et l'orfèvrerie que l'on peut y admirer sont l'ouvre des maîtres italiens Bianchini et Giuseppe Perovani. Le côté gauche permet d'apprécier le monument funéraire à la mémoire de Christophe Colon : les restes du navigateur reposent dans la Cathédral de La Havane depuis l'occupation du territoire haïtien par la France.
Place de la Cathédrale. La vieille Havane

Église du Saint Ange de la Garde (Santo Ángel Custodio)

De style néogothique. Construite sur une petite hauteur, la Loma del Angel. C'est l'un des théâtres de "Cecilia Valdés", roman de Cirilo Villaverde, l'une des sommités du roman cubain.
Face au Musée de la Révolution, La vieille Havane.

Église du Saint Esprit (Espíritu Santo)

Elle date de 1632. C'est la plus ancienne de celles qui demeurent sur l'île. Catacombes.
À l'angle des rues Cuba et Acosta, La vieille Havane.

Couvent de Sainte Claire

Le plus ancien des cloîtres de nonnes de La Havane primitive. Sa construction remonte au XVIIème siècle. Il s'agit d'un impressionnant ensemble de constructions fortifiées. Siège du Centre National de Conservation, Restauration et Muséologie (CENCREM).
Rue Cuba, entre les rues Sol et Luz, La vieille Havane.

Couvent et Basilique Mineure de Saint François d'Assises

La construction du couvent et de la basilique mineure de Saint François d'Assises fut achevée en 1738. C'est ici que vécut le célèbre moine Francisco Solano, canonisé par la suite par l'église catholique. La tour du bâtiment (48 aunes de haut, environ 40m) fut la plus importante de La Havane pendant de très nombreuses années. Une représentation de Saint François d'Assises la surplombe, décapitée par la furie de l'ouragan de 1846. La basilique est aujourd'hui une salle de concert et la Camerata Romeu y est installée.
Place de San Francisco. La vieille Havane.

Séminaire de San Carlos et San Ambrosio

Il date de la première moitié du XVIIIème siècle et est remarquable par son beau frontispice et les arcades qu'il présente sur les colonnes murales de sa cour claustrale. L'éducation de niveau universitaire qui y était dispensée eut une importance décisive sur la formation de la conscience nationale.
Contre la Cathédrale de La Havane. La vieille Havane.

Notre Dame de la Charité (Nuestra Señora de la Caridad)

On y vénère la représentation de la Patronne de Cuba dont le jour anniversaire est le 8 septembre. La Vierge de la Charité est identifiée à Oshún dans le culte de Osha ou Santería.
570, rue Manrique, La Havane centre.

Notre Dame de Regla

L'un des plus importants lieux de pèlerinage du pays. La représentation qui y est adorée montre une vierge noire qui porte un enfant blanc. Patronne des marins, elle est fêtée le 7 septembre et, comme pour la vierge de la Charité, cette fête donne à la fois lieu à une messe catholique et à des cérémonies de santería au cours desquelles elle est identifiée à Yemayá.
11, rue Santuario, Regla.

Église de Paula

Située au bout de la rue Leonor Pérez, près de la Alameda de Paula, sur l'avenue du Puerto. D'une intéressante architecture, c'est tout ce qui reste de l'ancien temple qui existait sur ces lieux.

La vieille Havane.

Rencontres et curiosités

Université de La Havane

Fondée en 1728, dans le couvent de Santo Domingo, aujourd'hui disparu (La vieille Havane). Elle occupe l'emplacement actuel depuis 1902. L'ensemble de ses bâtiments abrite différentes facultés. On y accède par un perron monumental surmonté d'une sculpture qui représente l'Alma Mater. Son Aula Magna présente une majesté sereine et frappante. Le Musée Montané expose d'importantes découvertes archéologiques de l'ère précolombienne. Ces dernières 40 années, quelques unes des facultés se sont installées en dehors du campus.
Colline universitaire, Vedado, Place de la Révolution.

Capitole de La Havane

Identique à celui de Washington, mais de plus petites dimensions. Inauguré en 1929 pour y accueillir le parlement de la république. Hémicycles. Salle des pas perdus. Un joyau ayant appartenu à la couronne du dernier tsar de Russie y symbolise le kilomètre 0 de toutes les distances de l'île. Siège du Ministère des Sciences, technologies et de l'environnement. Centre de Conventions.
Paseo del Prado, La Havane centre.

Forge de Marti

Située dans les zones des carrières de San Lázaro, dans lesquels, aux temps de la colonie, les prisonniers de la prison de La Havane étaient soumis aux travaux forcés. Le pape de la révolution, José Martí a lui-même enduré cette peine.
Angle des rues Príncipe et Hospital, La Havane centre.

Marchand de glaces Coppelia

Très couru, réputé pour le délicieux choix qu'il offre. Site incontournable de La Havane.
Situé dans le quartier compris entre les rues L, K, 23 et 21, Vedado, Place de la Révolution.

La Bodeguita del Medio

Depuis plus de 50 ans, d'illustres personnalités et les artistes de La Havane ont fait leur ce haut lieu de la gastronomie, réputé pour sa cuisine créole.

207, rue Empedrado, entre les rues Cuba et San Ignacio, La vieille Havane.

Restaurant Floridita

Le berceau du Daiquirí, l'un des dix grands cocktails mondiaux. Restaurant préféré de Ernest Hemingway, qui l'immortalisa dans ses livres. Possibilité de déguster le Daiquirí Hemingway (Papa's Special), sans sucre et avec une double ration de rhum.
Angle des rues Obispo et Lonserrate, La vieille Havane.

Quartier chinois (Barrio Chino)

Apparu à partir de 1858 avec les premiers groupes installés dans le quartier de de La Havane centre. Il connut son époque de faste entre les années 30 et 60 du XXème siècle. Le groupe promoteur du quartier chinois régit la réhabilitation de la zone. Différentes sociétés chinoises y sont installées et de nombreux restaurants, commerces, boutiques d'artisanat et de souvenirs y ouvrent leurs portes.
La Havane centre.

Cimetière Chinois

L'art funéraire des descendants de Chine, qui ont également laissé leur empreinte sur la culture cubaine. Angle 26ème avenue et rue Zapata, Nuevo Vedado.
Place de la Révolution.

Hurón Azul de l'UNEAC

Propriété de l'Union des écrivains et artistes de Cuba. Lieu de rencontre des écrivains et artistes. Lancements des derniers titres publiés par les éditions Unión. D'importants groupes et solistes de la "trova" cubaine de tous les temps sont ici acteurs. Les soirs de Sábados del Bolero (samedis du boléro), les meilleurs représentants du genre sont présentés.
À l'angle des rues 17 et H. Vedado. Place de la Révolution.
Tél. : 53 7 832 0194.

Callejón de Hamel

Représentant typique de la "cubanité". Sonorité de la clave et du guaguancó, exposition de peinture.
Tous les dimanches, 12h00.
Rue Hamel, entre les rues Aramburu et Hospital.

Finca Vigía

Résidence cubaine du grand auteur nord-américain Ernest Hemingway, transformée en musée. Sa machine à écrire, ses livres, ses souvenirs. San Francisco de Paula.
San Miguel del Padrón.

Rhumerie Habana Club

Inaugurée le 30 septembre 1919 à Santa Cruz del Norte, on conserve encore quelques éléments originaux de l'usine qui, dit-on, fut souvent visitée par Al Capone au temps de la loi sèche aux États-Unis. Elle fut conçue pour être une distillerie et une raffinerie. C'est là qu'est élaboré puis embouteillé le rhum Havana Club, extrêmement apprécié.

Escaleras de Jaruco

À l'est de la province, dans la commune de Jaruco et entre des montagnes qui forment des terrasses de roches karstiques. Un site d'une grande beauté naturelle.

Gare ferroviaire de Bejucal

Cuba, colonie espagnole, disposa du train avant l'Espagne et fut ainsi l'un des 4 ou 5 premiers pays du monde à disposer de ce progrès de la technologie. En 1837, on célébra l'inauguration et la mise en fonctionnement du premier tronçon du train cubain, Habana - Bejucal. Cette ville a conservé la gare ferroviaire qui fut alors construite et qui est toujours en fonction. C'est l'une des plus anciennes d'Amérique Latine.

Mirador Valle de Picadura

L'élevage est largement développé dans la province et l'un de ses représentants emblématiques est précisément installé dans cette vallée située près de la côte nord et d'une impressionnante beauté. On peut observer depuis cet endroit le pont de Bacunayagua, l'une des ouvres phare de l'ingénierie cubaine.

Caféière d'Angerona

Prospère plantation de café à qui l'on donna le nom de la déesse de la fertilité et du silence. Considérée pendant un temps comme la plus riche de l'île. Propriété de l'allemand Cornelio Souchay qui y vécut une histoire d'amour de roman avec une femme de couleur, l'Haïtienne Ursula Lambert. À Artemisa.

Source : Office de tourisme de Cuba